Recherche        
3
Acheter sur Amazon

Les Larmes du soleil

paru le10/03/2004de Antoine Fuquaavec Bruce Willis, Monica Bellucci, Cole Hauser, Eamonn Walker

Membres possédant ce produit SPEEDYBOF
Membres désirant ce produit

Résumé

Les ordres du lieutenant Waters étaient clairs : lui et ses Navy Seals devaient seulement récupérer une femme médecin membre d’une association caritative, Lena Kendricks, et quitter le Nigeria plongé dans le chaos suite à un putsch. Mais lorsqu’ils arrivent sur place, la jeune femme refuse de les suivre. Elle a promis de soigner et d'aider la communauté de villageois sur laquelle menace de fondre l'armée rebelle. Quoi qu'il lui en coûte, elle ne les abandonnera pas. Témoins du désarroi de la population et de la cruauté du sort qui les guette, Waters et ses hommes désobéissent et décident de prêter main-forte à Lena pour escorter le groupe vers une frontière voisine. Commence alors un incroyable périple au nom de la vie et de l’espoir...

Produits similaires

James Bond, Meurs un autre jour - É…
Poseidon
S.W.A.T. - Unité d'é…
La Mort dans la…

Critiques et avis

Soyez rémunéré pour chaque avis pertinent déposé !

Critique de LunshireBof Bof. Ce film m'a vraiment laissé un avis mitigé. D'un point de vue positif on peu voir la présence de Bruce Willis comme le pivot qui sauve le seul, sans qui le casting n'est pas vraiment à la hauteur du scénario.

Ma critique porte surtout sur le gros manque, qui deviens même très flagrant, d'objectivité de la part du réalisateur. Tout d'abord, dans le film n'attendez pas à voir un film historique pointu, c'en est très loin. Le film, sur une trame d'un génocide historique, ne situe même pas son action...aucune date, aucun nom etc...bref on est dans le flou....
De plus, l'image patriotique des américains saute aux yeux dans ce film. Film de propagande ? En tout cas, à des reprises très nombreuses, les plans son tournés en faveur des américains...ça en donne une bonne image...On reviendrais même à la fin à plaindre plus les américain que les nigérien qui sont au cœur du génocide. Les films de propagande ça existe toujours...et oui. Par contre, celui ci est flagrant.
Violons et orchestres symphoniques pompeux accompagnent vos sentiments...
Bref. Rien à en tirer.

Bref, "Les Larmes du Soleil" est plus un film de propagande pro-américain qu'un film historique. Aucune objectivité. Par contre, il est vrai qu'il peut aussi se regarder comme un bon film de guerre, pour passer un bon moment......mais est ce vraiment le sujet approprié ??

Bref, vite vu, vite oublié, j'ai passé mon chemin.

DVD Jeux vidéo Livres CD Aide
Droits réservés 2021 - Cerivan