Recherche        
3
Acheter sur Amazon

Belphégor, le fantôme du Louvre

paru le03/01/2005de Jean-Paul Saloméavec Sophie Marceau, Michel Serrault, Frederic Diefenthal, Julie Christie

Membres possédant ce produit
Membres désirant ce produit anaishu

Résumé

Paris-Aujourd hui . Une momie aux pouvoirs maléfiques va donner naissance à un fantome nommé Belfegor qui la nuit tombée , hantera le musée du Louvre dont la pyramide est devenue le symbole universel . Vitrines brisées , surveillance vidéo brouillée, systèmes d alarmes neutralisés , objets égyptiens dérobés... Tour à tour effrayant et humain , ce fantome a toutes les audaces et semble invincible. Et pourtant...

Produits similaires

Trafic d'influe…
La Momie
Arsène Lupin
L'Emprise des t…

Critiques et avis

Soyez rémunéré pour chaque avis pertinent déposé !

Critique de HellboyEn 1927, Henri Desfontaines mettait en scène pour la première fois Belphégor dans le film au titre éponyme. A l’origine, il y a l’œuvre d'Arthur Bernède (1871 – 1937), un auteur populaire, qui fut tour à tour chanteur d'opéra, librettiste, journaliste, dramaturge, romancier et scénariste. Un feuilleton français vit le jour en mars 1965, signé Claude Barma. Enfin, en 2001, Jean-Paul Salomé (Les Braqueuses, Restons Groupés) s’attaque à une nouvelle adaptation pour le cinéma. Une idée intéressante mais au rendu assez mitigé.

Le film propose de belles images et des décors (Le Louvre principalement, mais aussi la ville de Paris) remarquables. Mais la réalisation, beaucoup trop « hasardeuse » et à la limite du téléfilm, ne met pas assez en valeur ces décors. De même, le réalisateur hésite de manière incongrue entre le fantastique pur, la comédie (signalons au passage les prestations honnêtes de Michel Serrault, de Jean-François Balmer et de Frédéric Diefenthal) et l’action. A trop vouloir mêler les genres, le réalisateur provoque inévitablement la lassitude du spectateur qui ne sait pas trop sur quel pied danser. Toujours dans le même esprit, le scénario est beaucoup trop prévisible. Le spectateur en arrive presque à devancer les acteurs, ce qui est assez regrettable. Aucun véritable suspense, aucune émotion, aucune magie, aucun lyrisme, de nombreux temps morts et des effets numériques peu convaincants : tous ces éléments combinés tirent inévitablement le film vers le bas.

Reste notre Sophie Marceau nationale, qui s’offre les rares bons moments d’un film qui aurait pu être de bien meilleure facture s’il avait bénéficié d’un scénario intéressant et d’un réalisateur plus compétent.

Critique de Jarkov33Ce film laisse mitigé! Tiré d'une série des années 60, Belphégor n'est pas à la hauteur! le scénario est banal, plutôt en manque d'inspiration! Jean Paul Salomé ne sait pas où il va et ça se voit! le spectateur se perd! quant aux acteurs aucun ne réussit à émouvoir et à donner du relief à cefilm!

Critique de jerry2505Un film, à vrai dire ennuyant. Voilà, c'est vite dit vite résumé... c'était une très mauvaise idée de vouloir réactualiser le cadre de cette intrigue à notre époque, car la magie n'opère plus. Belphégor était magnifique en feuilleton en noir et blanc... mais là, la magie n'opère plus. Belphégor en devient même... risible... au lieu d'être horrifique.
En ce qui concerne la distribution, Michel Serrault fait tout ce qu'il peut pour jouer dans ce film bancal ; Sophie Marceau fait tout ce qu'elle peut (et même de trop à mon goût) pour avoir peur, tant elle surjoue constamment tout le long du film. Quant à Frédéric Diefenthal... euh... lui, le concernant, cela ne me surprend pas de le voir dans ce genre de films : quelqu'un peut-il me citer un rôle dans lequel il pouvait évoluer dans un scénario consistant ? ... De mémoire, je n'en vois pas.
Reste le Louvre... mais il doit bien exister un documentaire en DVD pour découvrir ce musée (le mieux, évidemment, étant de s'y rendre !).

Critique de jenlooC'est rare, un film fantastique français. Réussi, c'est carrément l'Arlésienne. Ce n'est hélas pas ce "Belphégor, Le Fantôme Du Louvre" qui viendra changer la donne. D4accord, elle est belle, Sophie Marceau, mais ce n'est pas une grande actrice : son registre de jeu n'a rien à voir avec celui d'une Isabelle Huppert ou d'une Agnès Jaoui. Ensuite, le scénario est foireux. Les effets spéciaux sont réussis, mais c'est un minimum qui ne sauve pas le film. On pourra toujours admirer le Louvre, élément intégrant du film, mais pour le reste...

Critique de superbanjoDe mystère, point: on nous montre tout,tout tout! Ceux qui auraient voulu imaginer un petit quelque chose repasseront.
Les quelques touches d'humour et de classe se trouvent dans les scènes où apparaissent Michel Serrault et Julie Christie. Pour le reste, le film ne me laissera pas un souvenir impérissable!

DVD Jeux vidéo Livres CD Aide
Droits réservés 2019 - Cerivan