Recherche        
3
Acheter sur Amazon

Hostel

paru le05/09/2006avec Jay Hernandez, Derek Richardson, Eythor Gudjonsson, Barbara Nedeljakova

Membres possédant ce produit
Membres désirant ce produit

Résumé

Deux étudiants américains, Paxton et Josh, ont décidé de découvrir l'Europe avec un maximum d'aventures et de sensations fortes. Avec Oli, un islandais qu'ils ont rencontré en chemin, ils se retrouvent en Slovaquie dans ce qu'on leur a décrit comme le nirvana des vacances de débauche : une propriété très spéciale, pleine de filles de l'Est aussi belles que faciles... Natalya et Svetlana sont effectivement très cools...un peu trop, même. Paxton et Josh vont vite se rendent compte qu'ils sont tombés dans un piège. Ce voyage-là va les conduire au bout de l'horreur...

Produits similaires

La colline a de…
Saw 2
L'Exorcisme d'E…
King Kong

Critiques et avis

Soyez rémunéré pour chaque avis pertinent déposé !

Critique de ghostelevenMême si je ne suis pas un grand fan de ce film, je dois dire que j'ai passé un bon moment en le regardant. Peut être que le tapage que l'on en a fait au moment de sa sortie n'était pas entièrement justifié mais bon passons. Le scénario n'est pas mauvais, les acteurs sont assez moyens mais la réalisation est à la hauteur et on ne s'ennuit pas du tout!

Critique de Bali22Il faut vraiment aimé ce genre de film !! Personnellement, je ne comprend pas leur interêt.

Les nerfs du spectateur sont mis à rude épreuve.

Critique de jerry2505"Hostel" est un film d'horreur particulièrement réaliste. Des jeunes touristes américains débarquent en Europe de l'est pour faire du tourisme ... sexuel, sauf que sur leur route, un effroyable piège va se refermer sur eux. Pour son deuxième film, Elli Roth n'y va pas par quatre chemins : puisque le spectateur veut voir de l'horreur, il va en avoir avec ses hommes et ses femmes "vendus" pour être achever par des millionnaires, venus faire le déplacement spécialement pour cela. Alors oui, le film fait froid dans le dos, car le réalisateur prend le temps pour montrer l'horreur, c'est sadique à souhait... mais comme le dit si bien le réalisateur, pour le répéter une nouvelle fois, puisque le spectateur paie pour voir de l'horreur, il va en avoir.. Et j'en ai eue ! ... de voir la jeune asiatique sauvée in extremis par le héros (sauvée.. mais pas indemne puisque l'un de ses oeils est pendant, sorti de son orbite) et ensuite la voir se suicider au passage d'un train (lorsque celle-ci a vu son visage dans une glace), oui c'est de l'horreur. L'intelligence de ce film est de montrer que peut être chez notre contemporain, peut être derrière notre voisin se cache un monstre aux allures bien-propre dans la vie de tous les jours.. Une suite existe à ce film qui est sortie il y a quelques mois. En définitive, je pense que "Hostel" est un très bon film dans sa catégorie et il renouvelle le genre ; il est à déconseiller aux personnes sensibles, c'est clair, car tout y est montré (une nouvelle fois !)

Critique de neuroclonesEncore une fois, après Cabin Fever, Eli Roth le jeune réalisateur (né en 1972) de Hostel nous prouve son savoir faire et nous titille les nerfs aux ciseaux. Une atmosphère particulière s'installe dès les premières minutes du film, le film commence légèrement, ça se vanne, on rigole; une vie de jeunes, quoi! On se lasserait presque. Puis on passe aux choses sérieuses. Là, on ne rigole plus. On en a plus envie d'ailleurs. On préférerait tourner la tête ou se cacher...Mais on est trop pervers, on veut voir! Et c'est l'enchaînement, pas ou plus de répit possible. La violence à l'état pure, sadisme, tortures, découpage, dépeçage, opérations en tout genre, ciseaux, tournevis, perceuses, scalpels et autres outils. Ca n'arrête pas.
Du gore, du gore, du vicieux. On est mal à l'aise...

Les scènes sont de plus en plus insoutenables et on se demande si cela peut avoir une fin, surtout on se rassure: ce n'est qu'un film! (Quoi qu'on n'en soit pas si sûr).
Les acteurs sont jeunes et pas trop mauvais, le scénario est béton, un film qu'il faut voir et lorsque la fin arrive, on reste assis, bouche bée...en sueur, tremblant.
On souffle... et le pire, c'est qu'on en redemanderait presque, tellement ça avait l'air vrai.

Critique de melissa57350Bon film gore et beaucoup plus intéressant que le second opus.
De plus, l'usine de torture est très bien réalisée.
À voir !

DVD Jeux vidéo Livres CD Aide
Droits réservés 2020 - Cerivan