Recherche        
3
Acheter sur Amazon

Bienvenue au club

paru le16/09/2004de Jonathan Coetraduction Jamila Chauvin

Membres possédant ce produit
Membres désirant ce produit

Résumé

En 1984, dans Another Country, Rupert Everett jouait le rôle d'un agent britannique passé à l'Est. Le film de Marek Kaniewska brossait en même temps un tableau sans concession de l'éducation reçue dans une public school anglaise des années 60. À la fin de cette même décennie, et jusqu'aux années 80, les Monthy Python allaient bouleverser le paysage du cinéma et de la télévision outre-Manche, de sketches insolents en saynètes turbulentes, de non-sens en ironie cinglante élevée contre la personnalité de Margaret Thatcher, le conservatisme et l'esprit réactionnaire des politiques anglais. C'est dans cette veine que s'inscrit ce nouveau roman de Jonathan Coe, entre Another Country et les Monty Python. Car Bienvenue au club est d'abord le récit d'une Angleterre sous le régime des Conservateurs, une Angleterre folle de musique rock, en quête de liberté, d'école buissonnière et d'affranchissements en tout genre, partagée entre les grèves et les attentats de l'Ira. Un vaste tableau des années 70 articulé autour de trois adolescents de Birmingham, triste ville de cadres, ouvriers et délégués syndicaux. Dans la lignée de William Boyd, de Nick Hornby et de David Lodge, Jonathan Coe réussit là une chronique contemporaine savoureuse, plus ou moins autobiographique, de chevelus en minettes, d'écrivains débutants en musiciens en herbe, d'illusions en désillusions, multipliant les sources et les ingrédients, de journaux intimes en confessions. Sans négliger la drôlerie. --Céline Darner

Produits similaires

Visions fugitiv…
La Maison du so…
Le Cercle Ferme
Testament à l'ang…

Critiques et avis

Soyez rémunéré pour chaque avis pertinent déposé !

Critique de tafamgsacJ'ai bien aimé ce livre mais je suis quand même un peu déçue, au vu de toutes les critiques très positives que j'avais lues avant de commencer ma lecture. Je vais quand même poursuivre mes lectures de cet auteur, en espérant que le monologue interminable, constitué d'une phrase sur de très longues pages, n'est qu'une fantaisie présente sur ce seul roman.

DVD Jeux vidéo Livres CD Aide
Droits réservés 2019 - Cerivan