Recherche        
2
Acheter sur Amazon

Effroyables jardins

paru le10/02/2004de Michel Quint

Membres possédant ce produit liriana
Membres désirant ce produit

Résumé

Quelle est la différence entre un clown et un assassin ? Tous deux sont des personnages-clés des romans de Michel Quint. Mais, alors que le dernier traverse tous les romans policiers de l'écrivain, le premier n'apparaît que dans le petit phénomène qui lui sert de dernier roman : Effroyables jardins. Curieuse petite prose en vérité que ces soixante pages à peine, véritable coqueluche des critiques de tous bords, depuis sa parution ! Mais que signifie à la fin le nez rouge, comme abandonné, oublié sur la couverture ? Il est d'abord l'absence, ou le dévoilement trop tardif d'un père dont il a connu l'histoire trop tard, trop tard pour découvrir quel héros était ce père, ce qui lui aurait évité les sarcasmes méprisants du "morveux" qu'il était alors. Du mépris, il en avait aussi, et à revendre, pour l'oncle Gaston et la Nicole, sa petite femme potelée. Mais voilà qu'un jour, tous sur leur trente et un, ils sont allés ensemble au cinéma, comme on va à la messe. Et dans le générique, un nom allemand est apparu, et tous ont été parcourus par un frisson que l'auteur, adolescent, ne pouvait pas comprendre. Pas encore. Il a fallu attendre la fin du film, et que Gaston s'installe devant une bière, au café d'en face, pour lui rapporter toute l'histoire. Celle qui a fait de son père, d'un simple instituteur qui faisait aussi le clown le dimanche, pour arrondir (tous) les mois difficiles, un résistant. Un résistant - avec son nez rouge - à toutes les indignités de la guerre et à toutes les mascarades, à toutes les pitoyables pitreries d'après-guerre, où les accusés finissent par apparaître comme les véritables augustes aux cheveux rouges. Ce livre vous happe, et derrière les "effroyables jardins", on en découvre d'autres, incroyablement soignés et beaux comme des paradis, où l'on peut continuer, dignement, à "être des hommes". --Laure Anciel

Produits similaires

Antigone
Le Silence de la mer et autres ré…
La ville en poé…
Mauvaise rencon…

Critiques et avis

Soyez rémunéré pour chaque avis pertinent déposé !

Critique de hamnessaUn roman extrêmement court, mais relatant avec beaucoup d'émotion et de pudeur un épisode de la Résistance française pendant la Seconde Guerre mondiale.
Le narrateur a honte de son père qui passe tout son temps libre à se déguiser en clown. Il ne comprend pas cette attitude et commence à le haïr. Son oncle va lui faire ouvrir les yeux sur ce père finalement devenu un héros.
L'histoire est touchante, profonde, pathétique, mais jamais d'apitoiement, mais aussi une dose d'humour, beaucoup d'audace et de pudeur.
Un chef d'oeuvre!

DVD Jeux vidéo Livres CD Aide
Droits réservés 2020 - Cerivan