Recherche        
2
Acheter sur Amazon

Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part

paru le03/09/2001de Anna Gavalda

Membres possédant ce produit angie71butterfly84
Membres désirant ce produit

Résumé

Il se passe peu de choses dans les nouvelles d'Anna Gavalda, pas d'événement exceptionnel, de rebondissement inattendu, rien que le cours ordinaire de la vie et c'est ce qui en fait le charme. L'absence de sensationnel excelle à rendre le vide de ces existences vouées à la même banalité derrière une façade sociale plus ou moins reluisante. Ainsi dans Cet homme et cette femme un couple part en week-end. Ils roulent sur l'autoroute en direction de leur maison de campagne à bord d'une voiture luxueuse. Chacun plongé dans ses pensées, garde le silence. Il ne se passe rien mais en moins de quatre pages Anna Gavalda parvient à rendre poignante la solitude de ce couple sans enfant, sans amour qui a depuis longtemps renoncé à la vie pour s'investir exclusivement dans la recherche d'un certain confort matériel. Il arrive d'ailleurs, comme dans la nouvelle qui donne son titre au livre, que celui qui se croit seul et oublié de tous ait une bonne surprise. Car le recueil d'Anna Gavalda reflète fidèlement la vie comme elle est, avec ses joies et ses peines ordinaires, c'est sans doute ce qui explique le succès extraordinaire qu'il a rencontré, inhabituel pour le premier livre d'un jeune auteur et surtout pour un recueil de nouvelles. --Gérard Meudal

Produits similaires

Et si c'était vra…
Où es-tu ?
Sauve-Moi
Et après...

Critiques et avis

Soyez rémunéré pour chaque avis pertinent déposé !

Critique de Ludi79Je trouve ce recueil assez inégal mais finalement plutôt sympathique. L'ensemble se lit facilement, et certaines nouvelles sont vraiment excellentes. Par contre, c'est vrai que je ne m'explique pas l'immense succès de ce livre. Par contre, je comprend totalement celui de "Ensemble, c'est tout", du même auteur, qui est une véritable perle.

Critique de zorg54Je ne connaissais Anna Gavalda que de nom et pour avoir vu l'adaptation de "Ensemble c'est tout" au ciné. Je suis assez déçu. Certes, ses nouvelles se lisent bien. Je pense qu'elle s'attache à un style qui le permet. C'est vrai que ses nouvelles parlent de personnes comme vous ou moi. Mais, justement, je trouve que ça ne vole pas très haut. Ou alors, l'auteur cherche à nous montrer la bassesse des comportements et sentiments humains. Je crois que je ne me souviendrai d'une seule nouvelle, celle de cet automobiliste qui se permet une manoeuvre aux conséquences incalculables.

Critique de aurelie17On y trouve de tous, des histoires amusantes, légères, dramatiques, un peu crues mais sans tabou, et au final elles possèdent toutes un point commun. En effet, chacun peut se retrouver dans une ou plusieurs de ces nouvelles qui dépeignent des moments de vie.
En général je ne suis pas très fan des recueils de nouvelles mais ici elles sont toutes si crédibles qu'elles m'ont beaucoup ému.

Les thèmes sont variés, même si celui qui prédomine est l'amour, mais le vocabulaire employé est si simple qu'en lisant ce livre je me suis dit que j'aurai pu être capable d'écrire ces histoires. Bien sûr au fond de moi je sais bien que j'en suis incapable, je manque trop d'imagination pour ce genre de chose.
C'est sans doute grâce à ce « langage » si familier que l'on se sent si proche des personnages qui nous sont présentés.
Après avoir fini ce recueil, une chose m'intrigue : le titre de l'ouvrage, « Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part ». Je pensais que ça serait le titre d'une des nouvelles mais ce ne fût pas le cas, c'est en fait une phrase qui apparaît dans la nouvelle « La permission » (« Quand j'arrive à la gare de l'Est, j'espère toujours secrètement qu'il y aura quelqu'un pour m'attendre. »).
L'auteure, à travers cette phrase, a peut être voulu nous faire passer un message. Peut être qu'elle veut nous dire qu'elle souhaite être aimé, par ses éditeurs et surtout par ses lecteurs.
D'ailleurs dans sa nouvelle intitulée « Epilogue », j'ai eu l'impression qu'Anna Gavalda nous racontait un peu sa propre histoire.

Certaines nouvelles sont assez longues (une dizaine de page) d'autres en font à peine 2 mais dans l'un ou l'autre cas elles se terminent d'une telle manière que l'on ne reste pas sur notre faim. Bien qu'elles semblent être des débuts de roman qui ne demande qu'à être continués, on se plait à en imaginer la suite.

Critique de Emmanuelle1984Après la lecture de "Je l'aimais", je me suis lancée directement dans celle de ce recueil de nouvelles et quelle déception... pour certaines nouvelles on reste sur notre fin ou elles n'ont tout simplement aucun intérêt. Pour certaines il y avait pourtant de l'idée, mais non je suis très déçue. Je ne vous le conseille pas.

Critique de OrsolyaQuelques écrits de l'auteure m'ayant plus, j'ai décidé de poursuivre ma lancée et de lire ce petit recueil de nouvelles. Quel déception! A peine 150 pages. Enfin, "à peine" est un bien grand mot, je n'aurais sans doute pas pu en lire davantage. Les nouvelles abordent de thèmes variés, ce qui est un bon point, mais absolument mal exploités. Elles sont plates, rien ne se passe, rien ne donne envie d'aller plus loin. Je n'ai pas du tout accroché.

Critique de snowwhiteComme souvent dans les recueils de nouvelles, ce qui frappe, c'est l'inégalité des textes. Autant certains sont plaisants comme "Le fait du jour" ou "Junior" qui m'a arraché un sourire, autant d'autres sont absolument sans intérêt. De tout l'ouvrage, l'épilogue est à mon sens le texte le plus intéressant.
Bref, pour mon premier livre de cet auteur, je ne suis pas emballée, mais je reste objective : cela est très certainement plus dû au genre qui ne m'a jamais transcendé qu'à l'auteur lui-même. A ressayer donc.

DVD Jeux vidéo Livres CD Aide
Droits réservés 2020 - Cerivan