Recherche        
6
Acheter sur Amazon

Fahrenheit

paru le16/09/2005de Ataripour Windows 98, Windows Me, Windows XP, Windows 2000

Membres possédant ce produit vitalivre
Membres désirant ce produit rodferJahde-Stehnvot

Résumé

New-York, 2009. Sans raison apparente, des gens ordinaires tuent des inconnus dans des lieux publics ... Bien qu'il n'existe apparemment aucun lien entre les meurtriers, tous semblent respecter le même rituel. Lucas Kane devient l'un de ces meurtriers lorsqu'un soir, il assassine un parfait inconnu dans les toilettes d'un restaurant. Traqué, incompris et complètement dépassé par les événements, Il devra garder toute sa lucidité pour s'en sortir et accomplir son destin.

Produits similaires

Still life
Prince of Persi…
Total Overdose
Dreamfall : the…

Critiques et avis

Soyez rémunéré pour chaque avis pertinent déposé !

Critique de lamoise83Ce jeu est une oeuvre exceptionnelle. Une histoire à suspense,un graphisme des plus réalistes et son originalité c'est que c'est l'action du joueur qui va determiner la suite du scénario. On est pris totalement dans le jeu tant il est magnifique. Je le recommande à tout le monde.

Critique de nikolaUn jeu auquel on joue pour vivre une aventure. Histoire bien écrite (fin un peu rapide). Un peu faible niveau graphisme mais artistiquement c'est du grand art. Animations bluffantes, musiques et voix parfaites ! Maniabilité impeccable. Certains critiqueront le manque d'interactivité et la linéarité, d'autres (dont moi) diront que c'est un jeu où il faut se laisser aller par l'histoire et les personnages. A vous de voir : ou bien vous vous laissez faire et restez scotché des heures d'affilées, ou vous n'acceptez pas le principe du film interactif auquel cas ce jeu n'est pas pour vous. Moi j'ai adoré !

Critique de letetjuC´est pour moi un jeu inclassable, on a la possibilité quasi infinie de choix de la direction que va prendre l´histoire, en ayant une liberté totale du choix de ses actions, du choix de ses dialogues, du choix de ses personnages, tantôt le meurtrier, tantôt l’un ou l´autre des inspecteurs qui suivent l´affaire, du choix de l´ordre dans lequel on les prend et avec dans de nombreux cas un timer pour prendre ses décisions d´actions et de dialogues, un peu comme dans la vie. Pour avoir rejoué quelques chapitres je me suis rendu compte que l´on passe très vite à coté de certaines choses. Le graphisme est pour moi, à couper le souffle car il mêle du visuel de jeu "classique" et du fenêtré style cinéma avec des effets spéciaux d´ambiance qui font sauter sur son fauteuil ainsi qu´une liberté de choix dans le mouvement de caméra, le tout donnant une immersion totale. Le scénario tient toutes ses promesses et il y a une infinité de possibilités différentes d´explorer ce jeu, c´est une drôle d´histoire d´être alternativement dans la peau d´un meurtrier contre sa volonté et les inspecteurs chargés de l´enquête. Mon seul reproche est pour certaines scènes d´actions nécessitant le clavier avec le Pavé 4 directions et simultanément les 4 directions du pavé numérique pour suivre sur l´écran deux disques de 4 couleurs qui défilent, à mon sens un peu vite, avec une manette de jeu, console oblige, cela serait beaucoup plus facile. Le clavier/souris trouve un peu ses limites dans ce jeu et le pad est de toute façon un plus non négligeable et quand bien même ce n´est pas facile, on est vraiment mis à contribution en dextérité et en timing, mais tout cela ressemble à la vraie vie, ce que l´on a pas l´habitude d´avoir dans les jeux "classiques" car ils nous laissent trop souvent le temps pour analyser et prendre des décisions, Fahrenheit nous prend à contre pieds et nous met devant des décisions, des choix et des actions à prendre et à faire rapidement.
Pour les manipulations lors des scènes d´action, il y a deux méthodes : La première qui consiste à regarder et se concentrer sur les deux cercles de 4 couleurs pour pouvoir les répéter avec le pad, et du coup on apprécie beaucoup moins les cinématiques, mais cette méthode est je pense le passage obligé pour commencer. Le seconde est de regarder les cinématiques et comme les 2 cercles sont au centre de l´écran et assez gros on arrive très bien à distinguer les couleurs à les incrémenter, j´ai fini par réussir cette méthode après un peu d´entrainement (c´est à dire en refaisant ces chapitres) l´avantage étant de pouvoir apprécier pleinement le travail des créateurs.
Un petit plus, au cours du jeu on récupère des cartes qui augmentent un compteur de bonus permettant de déverrouiller les très nombreux bonus à regarder et/ou à jouer et qui ne manque pas d´humour. Une durée de 15 à 20 heures donne une impression de trop vite, mais c´est vrai que là, pour le coup, ça ne veut pas dire grand chose tellement on peut reprendre le jeu et le retravailler puisqu´on est vraiment interactif sur le déroulement de jeu, il tarde donc de le recommencer. Espérons qu’avec Fahrenheit Quanticdream a ouvert la porte à d´autres jeux de même facture.

Critique de FraggLeRockPour moi, Fahrenheit fut une légère déception. Je suis un fan du précédant jeu de Quantic Dream : "Omikron : The Nomad Soul". Je m'attendais à bien plus encore de liberté d'action que cela. The Nomad Soul offrait à mon avis plus de liberté et de possibilités.
Fahrenheit reste un jeu très agréable avec plusieurs trames scénaristiques intéressantes. Des passages où l'action est intense.
Ces passages d'action avaient d'ailleurs été d'avantage conçus pour la console, mais cela fonctionne bien aussi sur PC. Mais je pense que le gameplay au final est moins ambitieux que ce qu'on pouvait espérer de Quantic Dream.
Si vous avez aimé Fahreneit, précipitez-vous sur the Nomad Soul si ce n'est pas déjà fait, même s'il est technologiquement daté, cela reste un chef-d'oeuvre.

DVD Jeux vidéo Livres CD Aide
De nombreuses énigmes, des centaines de points à gagner sur Facebook