Recherche        
6
Acheter sur Amazon

Agatha christie : le crime de l'orient express

paru le08/12/2006de Tac

Membres possédant ce produit sweenypervenche23virnie
Membres désirant ce produit

Résumé

Windows 95
Windows 98

Produits similaires

Voyage au centr…
Les Enquêtes de N…
The secrets of …
Sherlock holmes…

Critiques et avis

Soyez rémunéré pour chaque avis pertinent déposé !

Critique de letetjuLe Crime de l’Orient Express est une seconde tentative d’adaptation des œuvres d’Agatha Christie après Devinez qui (10 Petits Nègres) (2005) et ne s’écarte guère des travers déjà signalés antérieurement, qui s’ils sont inhérents à l’auteur même n’ont su être gommés dans cette transcription vidéo ludique : des dialogues à n’en plus finir et des déplacements pendulesques contrarient l’intérêt que le joueur aurait pu prendre à cette rocambolesque et littéraire aventure où la forme, conformément aux romans, l’emporte de très loin sur le fond : le crime comme péripétie romanesque n’est que prétexte à déduction et n’atteint jamais la qualité des très comparables romans et jeux holmésiens. Les personnages assez bien caractérisés - ce surtout grâce à la prouesse des comédiens qui en font le doublage, demeurent passablement empesés : leurs visages restent fermés et certains sont passablement laids : Constantine et surtout Daisy font les frais de ce graphisme approximatif alors que la princesse ou la comtesse sont plutôt réussies.
L’inventaire pléthorique avec quelques combinaisons d’objets (rien à voir avec les jeux adaptés de Jules Verne) à étudier de près (sauf qu’il n’y a que deux angles possibles) et la non linéarité du jeu exploitent un filon sans s’en écarter, n’introduisant en fait de nouveauté qu’un journal assez mal pensé, sorte de fourre-tout pense-bête où sont consignés aussi bien les documents récupérés (la plupart sans intérêt) que les suspects et les actions effectuées sur eux : récupération des passeports (il n’est qu’à visiter leur cabine ou le leur demander) ou prise d’empreintes digitales (hyper répétitif). La musique bien que peu variée n’est cependant pas déplaisante. Je crains que comme pour Nancy Drew si les développeurs n’améliorent pas la série, celle-ci ne finisse par tourner en rond et lasser sa clientèle. A conseiller aux bricoleurs du dimanche et aux brimés du décodeur.

DVD Jeux vidéo Livres CD Aide
De nombreuses énigmes, des centaines de points à gagner sur Facebook