Recherche        
3
Acheter sur Amazon

Le Diable s'habille en Prada

paru le04/05/2005de Lauren Weisbergertraduction Christine Barbaste

Membres désirant ce produit miss61zazalillyLuna89Blanchepuce

Résumé

Lauren Weisberger, " montée " à New York à 22 ans pour devenir l'assistante d'Anna Wintour, au " Vogue " américain. Elle raconte cette expérience dans " Le diable s'habille en Prada ", six mois dans la liste des meilleures ventes du " Nex York Times ". V=Certains passages font penser à Evelyn Waugh, un des auteurs anglais les plus drôles du XXe siècle.

Produits similaires

Confessions d'u…
Et après...
People or not p…
Sauve-Moi

Critiques et avis

Soyez rémunéré pour chaque avis pertinent déposé !

Critique de CHAMBOURGAndr�a vient de d�crocher un boulot qui aurait pu �tre un r�ve pour elle.Une chance pour elle, car "des milliers de filles voudraient travailler pour elle".Elle,c'est Miranda Priestly,le diable en personne.Vous aimez les strass,les paillettes,les talons haut et la mode?Vous serez peut �tre la prochaine assistante de Miranda Priestly....

Critique de OrsolyaC’est à la suite de l’adaptation cinématographique du roman par David Frankel que je me suis décidée à le lire. De ce fait, ma critique se base essentiellement sur des comparaisons entre les deux. Le film met nettement plus l’accent sur les rapports tendus entre Andrea et le personnel de Runway, notamment avec Emily, sa collègue et première assistante de Miranda. Dans le livre, les deux consoeurs paraissent s’entendre malgré une méchanceté sous-jacente, ce qui enlève un peu de piquant à l’histoire.
En revanche, le livre nous plonge dans la vie personnelle d’Andrea, ce que montre moins le film. On comprend pourquoi petit à petit ses rapports avec ses amis et sa famille se détériorent, justement à cause de ce nouvel emploi. Un emploi qu’elle croyait nécessaire pour pouvoir accéder à son rêve : écrire pour le magazine, non moins célèbre mais autrement plus intéressant, The New Yorker.
Un livre drôle, bien écrit, qui complète le film et inversement. A lire.

Critique de linoakyaAndréa jeune provinciale débarque a Manhattan et décroche un job d'assistante de la plus grande et aussi plus tyrannique rédactrice en chef d'un grand magazine de mode. Son rôle consistera à répondre et même a précéder à touts les moindres désirs de son altesse Miranda.
Cette Miranda est immonde et ce qu'elle fait est plus que du harcèlement moral, c'est la torture mentale.
Bien sur , toute ressemblance avec la patronne de vogue n'est pas tout a fait fortuite comme chacun le sait.

C'est un roman bien écrit et très agréable a lire. On ne s'y ennuie pas et on balance au grès des caprice de la déesses Miranda. J'ai trouvé que l'auteure sait donné du rythme a son roman car parfois on est aussi essoufflé que cette pauvre Andréa qui vient de courir a travers toute la ville pour dénicher un café à sa patronne ( ou une entrecôte, ou un sandwich à la dinde,...).
Le livre est d'après moi mieux que le film ou les personnages sont plus édulcorés. Miranda est une peau de vache et une vrai lol.

Très bon bouquin que je conseil et dieu sait que je n'aime pas m'enthousiasmer pour un best seller.

Critique de life-is-life0o0Tout simplement Magnifique!
On rire, on s'énerve, on reste stupéfait, on n'y croit pas, on s'éclate, le tout dans un livre "le diable s'habille en prada"!
Qu'on est vu le film ou pas, rien n'empêche de le lire, ou de le relire!
car, il est super!

Critique de marie2511livre excellent qui a fait l'objet d'une oeuvre cinématographique.andrea 23 ans a été embauché dans un grand magazine de mode où la directrice miranda priestly va lui faire mener une vie infernale:elle n'aura plus de liberté.a lire absolument

Critique de elodidi3Qu'est ce que travailler avec le diable? si vous vous posez la question lisez ce livre!
Pour acceder au poste de ses reves, Andréa doit travailler pour Miranda Priestly... Un véritable cauchemar débute alors, pour notre plus grand amusement.

Critique de melodreamC'est mon livre préféré ! Il est cynique, ironique et il est délicieusement fashion ! On apprend des tas de choses sur la mode, c'est toujours ça ! Et puis on se sent amis avec Andrea, on compatit, car Miranda est vraiment tyrannique ! J'ai vu le film et je l'ai adoré aussi, mais je préfère quand même le livre ! L'auteur est talentueux, ce livre est bien écrit, on apprend énormément de choses, il y a même une histoire d'amour ! Il pense à tout ce livre ou quoi ? Je l’adore ! Et même si vous êtes décidés à cause d'une raison ou d'une autre à ne pas l'acheter, c'est dommage, franchement... Et l'histoire est haletante. Franchement, je vous le conseille !

Critique de Laura49Dans un univers de mode complètement décalé, le lecteur se laisse attendrir par l'histoire impressionnante de Andrea Sachs. A 23 ans, elle rêve de devenir rédactrice pour le New Yorker. Depuis peu promue assistante de la rédactrice en chef du magazine Runway, elle vit à cent à l'heure ; entre les soirées, son petit ami, Miranda Priestly, son amie Lily...
A lire absolument !

Critique de Cdt128"An-dre-âââ !!! Bienvenue en Enfer !" cela aurait pu être la première phrase de ce roman.

En effet, on suit ici le parcours d'Andrea, une petite provinciale venue s'établir à New York pour devenir journaliste. Cependant, les choses ne se déroulent pas comme elle l'avait prévu, et elle se trouve contrainte d'accepter le job d'assistante de Miranda Priestly, grande prêtesse de la mode et chargée de la rédaction du prestigieux magazine "Runway".

Très vite, son look décalé va lui attirer les railleries de ses collègues de travail (ce qui est bien mis en avant dans le film du même nom, réalisé par David Frankel). Andrea s'accroche cependant à son travail bien que Miranda soit à tel point présente dans sa vie qu'elle bouleverse même sa vie privée et ses relations avec ses amis (ce point est bien plus développé dans le livre que dans le film).

Comme dans "People or not People", on suit une jeune fille un peu candide qui est contrainte d'évoluer dans un univers qui ne lui est pas du tout familier. Et au travers de ses rencontres, de ses revers de fortune, elle mûrit.

Il est regrettable que le film diverge autant du roman. On ne retrouve presque rien de l'oeuvre originale, notamment les noms.

Cependant, le film comme le livre sont à voir ou à lire, et ce sans modération.

Critique de midoriPour moi c'est très certainement le roman que j'aime le moins de Kinsella car je n'arrive pas à aimer les personnages ni même l'histoire. Ce n'est que personnel et prouve que les gouts et les couleurs ne se commandent pas ni se discutent. Ce n'est pas le roman que je conseillerai à ceux qui souhaite découvrir Kinsella mais plutot la série de l'accro du shopping.

DVD Jeux vidéo Livres CD Aide
De nombreuses énigmes, des centaines de points à gagner sur Facebook