Recherche        
3
Acheter sur Amazon

State of Emergency - Platinum

paru le21/03/2003de Godpour PlayStation2

Membres possédant ce produit bast01221177svinkie
Membres désirant ce produit gosbyshow

Résumé

Dans un futur proche où la ville de Capital City est dirigée par une entité répressive et privative de liberté connue sous le nom de la Corporation, la population a décidé de se soulever et d'investir les rues. L'état d'urgence a été déclaré et les affrontements entre civils et forces de l'ordre sont le lot quotidien de la métropole. Incarnant un membre de la résistance rebelle (parmi cinq personnages possibles), le joueur devra mener toute une série de missions pour tenter de renverser la Corporation. Assassinat de personnalités, vol d'objets et de documents secrets, escorte d'agents de la liberté, protection de QG, sauvetage d'alliés capturés ou bien encore destruction pure et simple de sites ennemis constituent l'essentiel des objectifs à remplir. Il faudra pour cela utiliser les multiples armes disponibles (objets divers, armes à feu, cocktails molotov, bombes lacrymogènes, etc.), les pieds et poings au corps à corps mais également profiter des mouvements de foule pour échapper à l'ennemi. Car les agents de la Corporation ne feront aucun cadeau, sans parler des différents gangs répartis dans toute la ville, eux aussi armés et sans pitié. Cet incroyable beat'em all agrémenté d'une pointe de stratégie n'est pas sans rappeler le génial GTA3 pour sa grande liberté d'action, son système de missions mais aussi pour sa violence extrême. La réalisation est magnifique : les environnements sont immenses et superbement détaillés, des dizaines de personnages peuvent courir dans tous les sens simultanément sans perturber l'animation. Alors comment ne pas se laisser séduire par un jeu décalé aussi bien pensé et qui renouvelle avec brio le concept du beat'em all ?

Critiques et avis

Soyez rémunéré pour chaque avis pertinent déposé !

DVD Jeux vidéo Livres CD Aide
De nombreuses énigmes, des centaines de points à gagner sur Facebook